Un peu plus de deux ans après son lancement, l’Open University organise sa première cérémonie de remise de diplômes. Une fierté pour cette institution qui a fait le pari de la « flexibilité », comme le soulignent les étudiants présents aujourd’hui à l’auditorium du MGI, où a eu lieu la cérémonie.

« Vous avez joué un rôle essentiel dans la mise en place de cette université », a affirmé Kaviraj Sukon aux diplômés ce mercredi 8 juillet. Le directeur général de l’OU a profité de l’occasion pour annoncer que l’établissement compte acquérir prochainement un système qui permettra d’automatiser l’ensemble de ses services. Et que l’OU compte « jouer un rôle majeur » dans l’augmentation du taux d’inscriptions au niveau tertiaire dans la région.

L’institution compte aussi un département consacré à la recherche et à la consultance qui opère en collaboration, explique le Dr Sukon. Une unité qui compte mener des travaux notamment dans les domaines du big data dans les secteurs du commerce et de la santé. Membre de l’Association of Commonwealth Universities, l’OU est détentrice d’une certification ISO depuis peu.

JMG leclezio

Leela Devi Dookun-Luchoomun, ministre de l’Education, a souligné que cet établissement a « fait les choses en grand » en nommant Jean-Marie Gustave Le Clézio (photo ci-dessus), Prix Nobel de littérature, docteur honoris causa.