Trafic de drogue et des personnes, piraterie, pêche illégale, migration illégale par voie maritime… Les défis quant à la sécurité maritime sont nombreux pour les autorités mauriciennes. Le Defense Institute of International Legal Studies (DIILS) a animé un atelier de travail de quatre jours avec des officiers du State Law Office, du bureau du Directeur des poursuites publiques, de la National Coast Guard et de la Marine Ports Authority sur les lois maritimes et les droits humains.

La longue expérience américaine, fait valoir Amber Ward, Maritime Law Program Director au DIILS, sera utile pour Maurice.