C’est la faute à Ivan Collendavelloo si les amendements aux lois du travail ne sont pas encore une réalité. Les syndicalistes réunis au sein du Collectif 1er-Mai en sont convaincus. Entre-temps, la situation des travailleurs ne s’améliore pas, disent-ils.

Le collectif 1er-Mai invite, par ailleurs, le public et les autres centrales syndicales à son rassemblement pour la fête du travail. Syndicalistes, acteurs de la société civile et artistes se relaieront sur la place Pierre Renaud, à Beau-Bassin.

Une stèle sera érigée en mémoire dans la cour du Plaza aux travailleurs ayant lutté pour leurs droits. le public est invité à soumettre des suggestions quant à son design.