Ce rassemblement est une «opportunité inédite d’échanges, de débats et aussi de partenariats», affirme Véronique Espitalier-Noël. La chargée de mission du programmes ENERGIES de la Commission de l’océan Indien a donné le coup d’envoi du premier Forum des énergies durables, le lundi 28 mai.

Des délégués des Etats membres échangeront durant trois jours, à Balaclava. Ils discuteront notamment de bonne gouvernance, de l’intégration des énergies renouvelables dans les réseaux ainsi que d’efficacité énergétique.

La rencontre est aussi une plateforme business-to-business où les entreprises qui ont répondu présentes pourront faire montre de leur savoir-faire dans les énergies renouvelables.

Comme le souligne Véronique Espitalier-Noël, les îles de la région sont «encore trop dépendantes des importations d’hydrocarbure». Alors qu’elles pourraient mieux exploiter le vent, le soleil et la biomasse.

Maurice ambitionne d’augmenter la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique pour atteindre les 35% d’ici 2025.

Le programme ENERGIES est financé à hauteur de 15 millions d’euros par le 10Fonds européen de développement. Il est mis en œuvre par la COI.