Elles étaient une dizaine d’habitantes de cité Vallijee à manifester devant la municipalité de Port-Louis, hier. Le motif de leurs griefs ? Le non-renouvellement, par le conseil municipal, du contrat de location du bâtiment dans lequel était installé la crèche Little Angels Nursery Day Care Centre.

Lancée il y a trois ans par la National Empowerment Foundation (NEF), avec le concours de la Swan Insurance pour la première année, la crèche a cessé ses activités début 2014 faute de sponsors. Ce problème ayant été réglé, affirme la manager de Little Angels, une nouvelle demande a été faite à la municipalité pour renouveler le contrat pour l’emplacement.

Sauf qu’entre-temps, explique Dorine Chukowry, la municipalité de Port-Louis y a déplacé la crèche qu’elle gère et la cinquantaine d’enfants qui la fréquente. L’espace précédent, dit la lord-maire, posait des problèmes de sécurité. Pour Dorine Chukowry, c’est à la NEF de trouver un nouvel emplacement pour Little Angels.