Il y a un gros travail à faire afin de parvenir à hisser le niveau des cours en ingénierie dans les universités à Maurice. C’est pour cela qu’il pourra être réalisé dans 4-5 ans, explique Raj Prayag, président de l’Institution of Engineers Mauritius. Cependant, une telle initiative permettra aux ingénieurs Mauriciens de trouver du travail aux États-Unis, en Europe, voire le Canada. Des étudiants étrangers viendront aussi apprendre l’ingénierie en masse à Maurice.

Il s’adressait le jeudi, 15 novembre à l’hôtel Labourdonnais, à Port-Louis pour présenter le programme d’une conférence internationale organisée par l’Institution of Engineers Mauritius. L’évènement est programmé en marge des 70 ans de l’institution et sera axé sur la contribution des ingénieurs au développement du pays.

Prévue le 22 et 23 novembre à l’hôtel le Méridien, la conférence sera animée par plusieurs personnalités du secteur venant d’Afrique du Sud, de la Grande-Bretagne, de l’Inde et du Pakistan. Le jeudi 22 novembre, une session spéciale axée sur la technologie et la femme aura lieu. Le vendredi 23 novembre, une session ai sujet des jeunes dans l’évolution du secteur de la construction à Maurice sera animée par Keshaw Raghoo.

Dans l’après-midi, les participants pourront effectuer des visites sur de divers sites, tels que l’autoroute de Verdun, le ring-road de Port-Louis ou la centrale thermique de Terra.