Le National Computer Board a récemment fait l’acquisition de sept imprimantes 3D et quatr scanners 3D, au centre d’impression tridimensionnelle sis dans les locaux de SME Mauritius, à Coromandel. Un projet soutenu par le gouvernement qui invite les étudiants et les petites et moyennes entreprises à les utiliser gratuitement. L’idée est d’encourager les idées innovantes, que ce soit en termes de métier ou de produits.

L’impression 3D, espère-t-on dans les milieux officiels, pourrait révolutionner l’industrie mauricienne. Cette technique est appliquée dans divers secteurs dont l’industrie médicale, la santé, l’automobile, l’aéronautique, la cosmétique, l’architecture ou encore le design. Le 3D printing pourrait révolutionner l’industrie mauricienne.