Le directeur des publications de La Sentinelle était-il en état d’arrestation ? Si c’est ce qu’a affirmé la police depuis lundi, aujourd’hui le flou demeure. Nad Sivaramen ayant été «unarrested», selon ce que les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department ont déclaré au principal intéressé et à son homme de loi. Sivaramen a, en tout cas, pu rentrer chez lui à la mi-journée.

Ce troisième jour d’interrogatoire, estime Me Hervé Duval, visait à avoir accès aux «outils de travail d’un journaliste» et, partant, à ses sources.

Axcel Chenney a aussi pu rentrer chez lui, quelque temps plus tard. Tout comme le journaliste Yasin Denmamode vers 14h.

Hussein Abdool Rahim et l’avocat Dick Kwan Tat sont aux Casernes centrales.