Renforcer les liens avec le continent africain, voilà l’objectif principal de Jean-François Chaumière. Le président du Nelson Mandela Centre for African Culture Trust Fund intervenait lors d’un forum de haut niveau dans le cadre de la Journée de l’Afrique, il y a quelques jours, à l’université de Middlesex. Cette conférence, dédiée aux étudiants mauriciens et étrangers, était axée sur les échanges possibles avec le continent tant au niveau économique que culturel dans le cadre de la stratégie Afrique.

Pour le président du Centre Nelson Mandela, cette conférence a été un succès avec à la clé de belles perspectives. Sans compter que les célébrations se sont terminées «en apothéose» avec le concert du Soweto Gospel Choir au J&J Auditorium, le samedi 26 mai.

Pour Vinay Guddye de l’Economic Development Board (EDB), une collaboration Maurice-Afrique est essentielle. Le centre financier de Maurice, rappelle-t-il, offre de nombreux avantages quant aux investissements sur le continent. Alors que Maurice peut bénéficier de ce grand continent aux multiples ressources.

Cette conférence aura aussi été l’occasion de discuter des perspectives futures sur le plan culturel. Pour Jean-François Chaumière, le Africa Day aura aidé le gouvernement à entamer un exercice de consolidation avec la Nelson Mandela Foundation. Il compte maintenant travailler à mieux faire connaître le continent africain aux Mauriciens et ce en renforçant les liens avec le Mozambique, le Sénégal ou encore Madagascar.

Bien que ces projets ne soient encore qu’au stade de premières discussions, le gouvernement a également pour idée une collaboration avec le National Museum of African American History and Culture du Smithsonian Institute.