C’est l’Attorney General, Satish Faugoo, qui en a pris l’engagement ce matin en Cour suprême. Il a expliqué que l’Etat présentera un projet de loi sur la réforme électorale « avant les prochaines élections générales ». Si l’avocat de Rezistans ek Alternativ, Rex Stephen, déplore le caractère trop « général » de cette déclaration, Ashok Subron du mouvement politique précise que des mesures juridiques, politiques et citoyennes seront prises en cas de non-respect de l’engagement de l’Etat.

Le MMM tient un bureau politique cet après-midi pour commenter la position que l’Etat a prise aujourd’hui devant les juges. Reza Uteem, présent ce matin à la Cour suprême, dit qu’il fera un rapport au bureau politique mauve sur la déclaration de Faugoo et que le parti décidera en conséquence de sa position sur le Constitutional Case actuellement en Cour.