Nous sommes en « mode préparatoire » face aux « désastres » d’ordre météorologique auxquels le pays pourrait avoir à faire face. C’est ce qu’a déclaré le ministre Raj Dayal, ce matin, lors de la présentation du plan d’urgence mis en place pour l’été 2015-2016 et du National Disaster Scheme Edition 2015. Pour le ministre de l’Environnement, il est important que « l’opinion publique » soit sensibilisée quant à son rôle et ses responsabilités lorsque survient ce genre de situations. Mais aussi qu’il y ait un « leadership », pour faire face à la « panique » et à la « confusion ».

Raj Dayal rappelle aussi le phénomène El Nino, de retour cette année après cinq ans d’absence. Et qu’une opération Greening Mauritius sera mise sur pied pour tenter de contrer les effets du réchauffement climatique. L’objectif du ministre de l’Environnement : que chaque Mauricien mette en terre « 100 arbres », afin de limiter l’impact résultant des développements infrastructurels et immobiliers à travers le pays.

Au Harilall Vaghjee Hall, ce matin, Rajan Mungra a aussi fait un exposé sur les prévisions météorologiques pour cet été. Le directeur de la station météorologique de Vacoas a ainsi indiqué qu’entre janvier et mars 2016, il fera particulièrement chaud, avec des températures de 2°C au-dessus de la moyenne. Alors que le mercure pourrait grimper jusqu’à 36°C dans la capitale.