Les toxicomanes continuent à faire la queue à la rue Alfred Besnard, à Roche-Bois, pour s’approvisionner en doses d’héroïne. Le député mauve Aadil Ameer Meea a interpellé sir Anerood Jugnauth, le ministre mentor, à l’Assemblée nationale ce vendredi 9 novembre, sur cette situation dont il dit avoir personnellement été témoin dans la matinée.

Evoquant la vidéo tournée par ION News début octobre à Cité Zanfan Bor Larivier, le parlementaire déplore que le trafic continue de plus belle malgré l’intervention de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU). Bien que le point de vente ait été démoli, Aadil Ameer Meea souligne que les caïds derrière ce réseau sont toujours actifs sur place.

«Des gens vous accueillent et vous offrent même une place de parking. La police doit faire des patrouilles régulières afin de venir à bout de ce problème. Les personnes qui habitent cette rue souffrent de cette situation. They are not allowed to come in their cars. Les gangs y font la loi», a souligné Aadil Ameer Meea.