Les dirigeants de la Federation of Hotels Taxi Associations ont manifesté leur mécontentement devant l’Hôtel du gouvernement, ce jeudi 31 mai, contre l’augmentation du prix de l’essence et du diesel.

Atma Shanto, le négociateur, a tenu à faire ressortir que les chauffeurs de taxis d’hôtel ont du mal à faire face à cette flambée de prix. Il dénonce aussi le manque de volonté politique et le laisser-aller de la force policière vis-à-vis des transports marrons.

Il a aussi lancé un appel à la police, la NTA aussi bien qu’au Commissaire de police de remédier à la situation le plus vite possible.