Ils n’ont pas dérogé à la règle. Divers mouvements syndicaux et sociaux, le Muvman 1er-Mai, l’Observatoire de la démocratie étaient à la Place Taxi ce dimanche. Les interventions des syndicalistes étaient principalement axées sur les droits des travailleurs, avec en toile de fond le projet de loi pour la mise sur pied du National Wage Consultative Council, débattu en ce moment au Parlement.

Reeaz Chuttoo, de la Confédération des travailleurs du secteur privé, appelle notamment à se mobiliser contre ce projet de loi qui vient, dit-il renforcer des inégalités au lieu de soulager la population.

Atma Shanto, de la Fédération des travailleurs unis, espère pour sa part voir s’unir les différents syndicaux du pays.

D’autres centrales syndicales étaient également réunies, à l’instar de la Federation of Progressive Unions, de la Federation of Hotels Taxi Associations. On a également noté la présence des activités de Cannabis Legalisation and Informative Movement (CLAIM), collectif qui milite pour la légalisation du gandia.