Follow Us On

Slider

« Nous sommes satisfaits mais pessimistes quant à l’avenir », a déclaré Reeaz Chuttoo à la fin de sa réunion avec le président du National Wage Consultative Council. Le secrétaire général de la Confédération des travailleurs du secteur privé a rencontré, ce matin, Beejaye Coomar Appana. Celui-ci compte recevoir divers membres du NWCC avant le début des travaux du conseil, à la mi-février.

« Nous sommes tombés d’accord sur la manière de procéder. Cependant, la décision sera une décision politique », explique Reeaz Chuttoo. Tout en exprimant son inquiétude vis-à-vis du High powered ministerial committee sur le salaire minimum.

Pour Radhakrishna Sadien de la Government Services Employees Association, le comité qui décidera du salaire minimum devra faire face à des contraintes, notamment à cause des paramètres établis par le cadre législatif.

Quant à Beejaye Coomar Appana, président du NWCC, il explique que le salaire minimum sera applicable à tous les secteurs d’emploi du pays, même ceux n’étant pas couverts par le National Remuneration Board.

Le NWCC est appelé à faire des recommandations mais la décision ultime revient au gouvernement.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] 5 étudiants avec des difficultés d’apprentissage obtiennent une bourse de l’Etat

Ils vont poursuivre des études de droit, de génie informatique, de gestion ou encore de secrétariat d’entreprise. Ces 5 étudiants bénéficient d'une...

Close