«Deux, trois ans» depuis que l’Union of Artisans and Allied Workers of Cane Industry (UAAWCI) a entamé des discussions avec le ministère du Travail sur des questions liées à l’industrie cannière. Sans pour autant parvenir à rencontrer Soodesh Callichurn. Excédés, des membres de ce syndicat ont manifesté devant la Victoria House, à Port-Louis, qui abrite le ministère, ce lundi 10 juillet.

Il est question d’amendements aux lois du travail, notamment pour ce qui est des conditions des saisonniers, du Remuneration Order revu en 2010 qui ne serait pas respecté ou encore de certaines allocations non payées, explique Serge Jauffret, président de l’UAAWCI.

Ce dernier s’indigne que Soodesh Callichurn n’écoute pas en personne aux doléances des quelque 2 500 laboureurs et 4 000 laboureurs du secteur cannier. Alors que le ministre et le gouvernement prennent en considération les «gros capitalistes», avance Jauffret.

Une «grande manifestation» n’est pas à écarter dans les jours qui viennent, fait ressortir Serge Jauffret.

Faute de quoi, une grande manifestation de rue et une grève des employés de l’industrie sucrière sont prévue.