Follow Us On

Slider

Bien qu’elle rapporte des bénéfices à court-terme, la corruption cause du tort aux entreprises sur le long terme. «Des études ont prouvé que le coût additionnel peut s’élever jusqu’à 15%», explique Sudhir Sesungkur, ministre de la Bonne gouvernance et des Services financiers.

Il intervenait le mercredi 31 octobre à l’hôtel Voilà Bagatelle lors d’un atelier de travail organisé par le COMESA Business Council, en collaboration avec la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI) et le Center for International Private Enterprise (CIPE), sur la lutte contre la corruption.

Plusieurs entrepreneurs dont des PME et certaines grosses coopératives étaient présents avec l’objectif de mettre en place des politiques anti-corruption au sein de leurs entreprises.

 

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Business, Main sliders, Videos
[Vidéo] Paul Bérenger trouve «suspect» la saisie de 110 kilos de d’héroïne

Paul Bérenger trouve «suspect» la saisie des 110 kilos d’héroïne le mardi 30 octobre au large du Coin de Mire....

Close