Follow Us On

Slider

Cette maladie fongique assèche les feuilles de bananiers. Ce qui a un impact direct sur la croissance des fruits. Appelée la maladie des «raies noires», elle affecte les champs à Maurice depuis quelques années déjà, expliquent les cultivateurs. Au niveau du Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI), on indique que de nouvelles variétés de bananiers plus résistantes au «freckle disease» seront bientôt introduites.

A cause du «Phillosticta Cavendishi», à l’origine de la maladie des «raies noires», la production de bananes a chuté de près de 50% ces dernières années, se plaignent les agriculteurs. Ce champignon provoque d’abord des taches sur les feuilles, qui finissent par s’étirer en «raies». Les feuilles abîmées freinent la croissance des bananes, qui peuvent aussi être tachetées ou noircir complètement. Les fruits peuvent être plus petits et mûrir plus rapidement. Le rendement chute.

Si le goût et la qualité des fruits n’en sont pas affectés, cette apparence ne plaît toutefois pas à la clientèle, indique Kreshan Fawdar, qui cultive des bananes depuis plus de 35 ans.

Seules armes jusqu’ici contre ce champignon : un fongicide et protéger les régimes de banane en les emballant dans des sachets de protection.

Mala Gungadurdoss, assistante directrice (crop research) au FAREI, affirme que deux nouvelles variétés de bananes sont actuellement en phase de test. Elles seront bientôt proposées aux cultivateurs.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, Main sliders, Slider_Actu
Ramgoolam conteste la saisie de Rs 220 M : Des débats en Cour suprême en novembre

Le Senior Counsel Me Gavin Glover soutient que l’Integrity Reporting Service Agency (IRSA) ne peut contester la demande de son client,...

Close