Follow Us On

Slider

Le gouvernement doit revoir le revenu des petits planteurs sur la vente de canne à sucre. Les petits planteurs réclament Rs 2 500 la tonne. Ils sont descendus dans les rues de Port-Louis, ce mercredi 22 mai, à cet effet. Les quelque Rs 1 600 perçus lors de la vente aux usines sucrières sont insuffisants pour couvrir les coûts de production, expliquent-ils.

Un courrier détaillant les réclamations du Mouvement Ti Planter canne a été déposé au bureau du Premier ministre et à celui du Syndicat des sucres.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, Main sliders, Slider_Actu, Videos
Growfish : Malgré le risque requin, l’Etat conteste le veto du Tribunal de l’Environnement

L’Etat n’est aucunement concerné par le risque requin. Le ministère de l’Environnement a fini par faire appel, le lundi 20...

Close