Follow Us On

Slider

La section 7 de la Dangerous Drugs Act permet la culture de plantes interdites à des fins de recherche médicale ou scientifique. Cela après avoir obtenu l’autorisation auprès du Permanent Secretary du ministère de la Santé. Les militants de la dépénalisation du gandia comptent user de cette disposition et s’engager dans cette voie.

Les membres du Kolektif 420, Claim et Freedom comptent d’abord compiler une liste de ceux qui nécessitent l’utilisation du cannabis thérapeutique, à l’exemple d’Anshika Sawaram qui en a parlé ouvertement dans la presse.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Dass Appadu refuse tout commentaire après son interrogatoire par l’ICAC

Il n’a pipé mot à l’issue de son interrogatoire par la Commission anticorruption. Dass Appadu est reparti des locaux de...

Close