C’est sans surprise que le bureau politique et le comité central du MMM ont décidé d’attendre lundi prochain avant de se décider sur l’alliance rouge-mauve. C’est ce qu’a confirmé Paul Bérenger à l’issue de la rencontre du comité central du parti en début de soirée.

Ce sursis était attendu. Car après la première réaction « très négative » de Paul Bérenger à la lecture de la version quasi finale de l’accord électoral PTr-MMM, une opération colmatage est en cours depuis hier soir. Le MMM ne pouvait donc prendre une décision au moment même où des tentatives de rétablir la confiance entre les deux camps ont lieu.