Une heure sans lumière essentielle. Les Mauriciens sont invités à se joindre aux citoyens de quelque 170 pays, ce samedi 19 mars, en éteignant les lumières inutiles entre 20h30 et 21h30.

Le geste, symbolique, aide à mettre en lumière les enjeux du changement climatique. Il a aussi une réelle portée : de plus en plus de pays s’engagent, à l’occasion de l’Heure de la Terre, dans une action concrète.

Maurice fera connaître la sienne lors de la cérémonie officielle, qui aura lieu à Pointe-Canon et verra également un lâcher de lanternes au ciel pour marquer les dix ans de l’Earth Hour.

Photo : Raj Dayal, ministre de l’Environnement, et Raj Chintaram, Country Director d’Earth Hour Mauritius.