Des garanties écrites. C’est ce que revendiquent les marchands d’Arab Town, Rose-Hill, qui seront relogés pour faire place au tracé du Metro Express.

Regroupés au sein de la Distributive Trade Employees Union, ils affichent incompréhension et incertitude devant un courrier que la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill leur a fait parvenir.

Dans la lettre, la municipalité indique que suivant les réunions tenues en juillet, ces marchands seront relogés près de la foire Da Patten. Le site comprendra entre autres des étals couverts, l’éclairage, une aire de débarquement et un service de gardiennage.

Les marchands disent être dans l’incertitude car il existe un «flou» sur le site exact. De plus, rien n’indique à partir de quand ils pourront y avoir accès. Ils ont jusqu’à fin octobre pour évacuer Arab Town.

Les marchands réclament, de fait, des garanties «en bonne et due forme» de la part de la municipalité et du gouvernement. Ainsi que l’intervention du ministre Bodha.