Follow Us On

Slider

Les difficultés auxquelles font face les étudiants sont nombreuses. Yashwant Ramma, professeur en éducation scientifique au Mauritius Institute of Education (MIE), a voulu y voir plus clair grâce à ses recherches financées par le Mauritius Research Council (MRC). Menés de 2016 à 2018, ses travaux se sont concentrés sur la transition des élèves du secondaire au tertiaire, allant jusqu’aux études au MIE pour être enseignant. Cela au niveau des matières suivantes : sciences, mathématiques et technologie.

Selon ses données, il y a des «manquements à tous les niveaux», a indiqué le Pr Ramma lors de la présentation de ses résultats, le mercredi 14 août à Ebène. Des lacunes au niveau de trois éléments sont ressorties : l’apprentissage, l’accompagnement et l’esprit critique. «Si ces trois piliers sont pris en considération, cela pourrait aider ces jeunes à bien comprendre les sciences et développer un esprit critique», sans doute dès le cycle primaire, a poursuivi l’expert au siège du MRC.

Ces recherches sont basées sur des questionnaires et d’entretiens pendant le «career guidance» auprès de collégiens en Grade 13 (Upper 6) ainsi que d’étudiants en première et deuxième années universitaires.

Facebook Comments