De maigres bottes de thym, de coriandre ou de persil à Rs 10 ou Rs 15. La pomme d’amour à pas moins de Rs 30 le demi-kilo, la carotte à Rs 40. Des légumes fins et de la salade plus rares… C’est la réalité sur les étals des marchés depuis quelque temps. Pas parce que c’est la période des fêtes, précisent les maraîchers. Mais en raison des récentes grosses averses. Bénéfiques pour les réservoirs et pour le pays, certes. Mais qui affectent les plantations et certaines récoltes. Reportage dans les allées du marché de Port-Louis.