Follow Us On

Slider

De maigres bottes de thym, de coriandre ou de persil à Rs 10 ou Rs 15. La pomme d’amour à pas moins de Rs 30 le demi-kilo, la carotte à Rs 40. Des légumes fins et de la salade plus rares… C’est la réalité sur les étals des marchés depuis quelque temps. Pas parce que c’est la période des fêtes, précisent les maraîchers. Mais en raison des récentes grosses averses. Bénéfiques pour les réservoirs et pour le pays, certes. Mais qui affectent les plantations et certaines récoltes. Reportage dans les allées du marché de Port-Louis.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Message du Nouvel An] SAJ décrit 2015 comme l’année de la « reconstruction nationale »

C’est en énumérant les actions déjà prises par son gouvernement que le Premier ministre a débuté son allocution à la...

Close