Il n’a épargné aucun des partis d’opposition. Du MMM au PTr en passant par le PMSD, Etienne Sinatambou estime que tous tentent de se donner du courage en affirmant que des élections générales anticipées sont pour l’année prochaine.

Il n’en est rien, a affirmé le porte-parole du gouvernement lors de son point de presse hebdomadaire. Le gouvernement est, certes, à mi-mandat, mais les législatives ne sont pas prévues pour 2018, ni même l’année qui suit, à en croire le ministre de l’Environnement.

Ce dernier a, par ailleurs, été interrogé sur la cargaison de carburants de la State Trading Corporation bloquée au port de Mangalore, hier. Betamax a saisi la haute cour de Karnataka, en Inde, suivant le refus de la STC, jusqu’ici, de déposer une garantie bancaire suivant la décision du tribunal d’arbitrage de Singapour en faveur de la compagnie de Veekram Bhunjun. Pour Sinatambou, Betamax se comporte en «mercenaire» et «antipatriote».

Le gouvernement, maintient son porte-parole, a eu raison de rompre le contrat entre la STC et Betamax.

La STC conteste les Rs 5 milliards de pénalités qu’elle doit verser à Betamax. L’affaire doit reprendre en Cour suprême en mars prochain.