Les jeunes entrepreneurs doivent aussi prendre en compte le développement durable. Un séminaire sur le sujet a été lancé, ce 1er mars, animé par Ian Chambers. Celui-ci est directeur du Young Persons Plan for the Planet. Un programme qui veut tirer parti des principes de gestion et de planification des affaires pour arriver à des objectifs durables.

Il faudrait notamment revoir les modèles de production et de consommation, note Sunil Bholah, pour réduire l’impact sur l’environnement. Mais il est aussi question d’un développement économique inclusif, ajoute le ministre des Entreprises et des Coopératives. D’autant que l’un des défis principaux, dit-il, est justement comment répondre aux demandes croissantes des consommateurs tout en gérant des ressources naturelles déjà surexploitées.

Les challenges, estime Bholah, peuvent se révéler être des opportunités pour les entrepreneurs. «Vous êtes ceux qui avez le vrai pouvoir non seulement de résoudre les crises mais de créer un nouveau modèle d’entreprise» qui soit non seulement durable mais profitable, a-t-il déclaré à l’assistance réunie au Rajiv Gandhi Science Centre.