En allouant plus de Rs 3 milliards aux projets concernant le secteur de l’eau, c’est une « claque » que donne le gouvernement à son ministre des Utilités publiques. C’est, en tout cas, la lecture que fait Narendranath Gopee de cette mesure budgétaire.

Le syndicaliste juge aussi favorablement la décision de réformer les corps parapublics, si l’Etat est « sérieux » à ce propos.

Le président de la National Trade Union Congress estime toutefois que la dotation quant à la réforme éducative est un « mauvais investissement ». « Personne ne sait où va [ce projet] » dit, Gopee dans son analyse du Budget 2016-2017.