Contenir l’érosion des plages et préserver l’habitat des espèces vivant dans le lagon, c’est le but de l’ong mauricienne Reef Conservation. En collaboration avec les hôtels de Bel-Ombre, notamment Heritage Le Telfair, Tamassa Resort, Outrigger Resort et Heritage Awali, ils cherchent à maintenir la flore et faune maritime de plus de 50 hectares du lagon dont 22 hectares d’herbiers vivant. Pour y parvenir, plus de Rs 50 millions ont été investis par Heritage Resort.

Bien qu’il soit difficile d’allier tourisme et préservation de la nature, des mesures ont été mises en place afin d’y parvenir. Il y a avant tout une limitation de vitesse de 5 nœuds sur toute la zone marine. De plus, des «lagoon directories» sont disponibles dans toutes les chambres afin de conscientiser les touristes sur l’écosystème marin, le lagon de Bel-Ombre regorgeant de 70 espèces aquatiques.

Le projet de préservation du lagon remonte à 2015. Ce, après une étude préliminaire. Par la suite, les hôtels ont décidé d’établir un rapport Environmental Impact Assessment (EIA) afin de mieux comprendre le lagon. Sur la base de ce rapport, ils ont posé des barrières et des récifs artificiels pour préserver la plage cette année. De plus, l’équipe de Reef Conservation effectue des inspections chaque trois mois.