Le manque de sécurité autour des employés de la santé publique inquiète la Health Employees Union. Face à la presse, le mercredi 20 mars, elle déplore, entre autres, l’agression de deux fonctionnaires à Vallée-des-Prêtres par des individus mécontents que la fumigation censée les protéger contre la dengue les incommodaient, car ils organisaient un barbecue… Elle critique également l’absence d’une «police post» à l’hôpital ophtalmologique de Moka – qui se trouve derrière le poste de police de la localité – où des agressions ont été rapportées.