Nawaz Dookhee précise que ce ne sont que débats préliminaires qui sont prévues ce vendredi 15. D’ici là, l’avocat précise que la maison des Gafoor ne peut être détruite jusqu’à nouvel ordre.