Ils contestaient la démolition d’une partie de leur maison pour faire place au Metro Express. Les frères Vipin et Sharma Moorar, de résidence Barkly, se disent désormais prêts à partir. A condition d’être dédommagés pour les frais de déménagement et d’obtenir un loyer pendant huit mois, le temps de trouver un autre logement. Ils réclament aussi un délai raisonnable d’une semaine pour évacuer leur domicile.

C’est ce qu’a expliqué leur avoué Kaviraj Bokhoree, ce jeudi 14 septembre. Rama Valayden étant indisponible, c’est l’avocat Segaren Veeramundar qui a représenté les deux frères Moorar. Le troisième, Atmanand, est représenté par Me Feroza Moolna.

L’affaire sera prise sur le fond demain en Cour suprême devant la juge Teelock.