Le Premier ministre, pense Rama Valayden, a sans doute été mal informé à son sujet. Sir Anerood Jugnauth a, durant sa conférence de presse de cet après-midi, nommé l’avocat comme étant l’un de ceux qui essaient de tirer profit des incidents malheureux survenus ce week-end dans le Sud. Ce que dément formellement le principal intéressé, évoquant un « dérapage » de la part de SAJ. Citant sa vie de Mauricien, sa famille recomposée et où cohabitent des fois différentes.

Pour l’avocat, l’une des raisons qui expliquerait qu’il soit la cible du chef du gouvernement est son adhésion récente au Parti travailliste. Rama Valayden d’avancer que les fauteurs de trouble sont, selon les informations dont il dispose, des « proches des proches du MSM ». L’avocat souligne également avoir informé l’Information Room de la police, hier, dès qu’il a eu vent de problèmes dans le Sud.

S’il envisage des actions pour contester ces propos « hautement diffamatoires », Rama Valayden souligne toutefois que l’heure est à l’apaisement et au calme. C’est aussi l’appel qu’ont lancé des maulanas, cet après-midi.

Photo d’archives