Intégrité et éthique. Ce sont là les maîtres mots de l’action collective qu’entreprennent des entreprises du secteur privé. Un atelier de travail a eu lieu, aujourd’hui à l’hôtel La Plantation, pour mettre en place une Integrity Pledge et une Private Sector Anticorruption Task Force (PACT).

Celle-ci sera appelée à élaborer des stratégies et des programmes pour l’adoption de principes éthiques à tous les niveaux au sein des entreprises, notamment à travers les départements légaux, des ressources humaines et Risk. Cela afin que les entreprises qui s’y engagent agissent dans la transparence de même que le respect et la dignité de tous les partenaires.

La PACT comprendra, dans un premier temps, le Joint Economic Council, qui en assumera la présidence. Les autres membres seront : la Mauritius Employers Federation, le Mauritius Institute of Directors, Transparency International, la Mauritius Chamber of Commerce & Industry, et l’Independent Commission against Corruption (ICAC).

Intégrité, accountability, respect et transparence… Pour signifier qu’elles s’engagent à respecter ces quatre valeurs définies dans le pacte, les entreprises devront signer l’Integrity Pledge.

Photo : Deon Rossouw, CEO de l’Ethics Institute of South Africa, et Anil Kumar Ujoodha, directeur général de l’ICAC, sont tous deux intervenus durant cet atelier d’un jour.