Certains étaient intimidés, d’autres excités. Quelques-uns ont même fondu en larmes lorsque leurs parents les ont déposés pour la première fois «dan gran lekol». Mais pour tous les petits, l’admission en Grade 1 s’est faite en douceur.

Classe joliment décorée et colorée, activités, petit encas… Tout y était, à l’école du gouvernement de Candos, pour mettre les enfants à l’aise et assurer la transition du pré-primaire au primaire, explique la directrice Kamla Rambaruth. L’établissement dont elle a la charge est classée zone d’éducation prioritaire et comprend peu d’élèves : 112 de Grade 1 à 6, dont 12 admis ce mardi 9 janvier.

L’accueil soigné ne concernait pas que les enfants de 5, 6 ans. Comme à l’école du gouvernement Raoul Rivet, ce matin, les parents aussi ont eu droit à quelques mots des responsables d’établissement. Concernant notamment la discipline, le 9-Year Schooling et le cursus qui attend leurs bouts de chou pour leur première année au primaire.

Le programme s’étoffe notamment avec les «Life Skills» : éducation sexuelles, valeurs civiques, sécurité routière ainsi que bien-être social émotionnel et social. Les élèves de Grade 1 et 2 se verront également attribuer des tablettes pour les accompagner dans leur apprentissage.

11 610 élèves intègrent les écoles d’Etat et Grant Aided aujourd’hui, dont 713 à Rodrigues et 7 à Agalega. Ce chiffre exclut toutefois écoles les écoles payantes et les demandes d’admission reçues en retard.