«Tout est déjà prêt.» Elvanee Anamalay, adjointe au maire de Beau-Bassin/Rose-Hill persiste et signe. Les 56 commerçants d’Arab Town, doivent honorer leur part du marché. Les structures sont prêtes pour les accueillir, et «ils doivent évacuer les lieux, qu’ils le veuillent ou non». L’emplacement d’Arab Town passant désormais entre les mains de Larsen & Toubro.

Elvanee Anamalay lance un appel aux commerçants, les invitant à coopérer avec la mairie, car «il n’y a pas d’autre alternative».

Les commerçants maintiennent, pour leur part, que le nouveau site devant les accueillir n’est pas prêt. Ils se disent, eux, dans le flou, car s’attendant à un courrier officiel les sommant de quitter les lieux. Durant le point de presse de cet après-midi, ils admettent cependant que des officiers de la municipalité et la police les ont informés, hier après-midi, qu’ils devaient rendre le site.

Au niveau du ministère des Infrastructures publiques, on maintient que la questions du relogement des commerçants d’Arab Town relève de la mairie.

Par ailleurs, le comité ministériel sur le Metro Express, présidé par le Deputy Prime minister Ivan Collendavelloo, se réunira demain, vendredi 17 novembre.