Petits et grands amateurs de ju-jitsu se confrontent depuis 9h, ce matin, au Dojo de Grande-Rivière-Nord-Ouest. Les championnats nationaux de cette discipline, organisée par la Ju-Jitsu International Federation, s’y tiennent ce week-end.

Pour ce tournoi, l’ambassade du Japon s’est associée à la fédération. L’événement a lieu ce samedi 28 juillet jusqu’à 16h aujourd’hui et de 10h à midi ce dimanche.

Grâce à la fédération, trois Mauriciens sont parvenus au niveau international. Jonathan Charlot est champion d’Afrique et 5e  au niveau mondial (senior fighting & Newaza), Chandrine Perrine est championne d’Afrique (senior fighting & Newaza) et Ryan Prayag est vice-champion d’Afrique (senior fighting & Newaza).

Le ju-jitsu est un art martial fondé au XVIe  siècle par les guerriers samouraïs. Elle rassemble diverses techniques : projections, contrôle au sol, coups de poing, de pied, de coude, de genou et de tête. Nuvin Proag, vice-président de la Ju-Jitsu International fédération estime que c’est une discipline de self-défense «complète».