La ministre de l’Education est revenue, aujourd’hui, sur sa première année en fonction. Du préprimaire au tertiaire, Leela Devi Dookun a passé en revue ce qui a été fait durant l’année écoulée. Ce qui a, sans conteste, retenu l’attention : la réforme qui sera amorcée dans le système éducatif. Le National Curriculum Framework, qui a été lancé cette semaine.

Quelque 500 enseignants du primaire, ainsi que 750 assistants maîtres d’école et inspecteurs sont d’ailleurs en formation auprès du Mauritius Institute of Education. Cela afin de se familiariser avec le nouveau matériel scolaire. Les manuels des Std I à III, et de la Std V sont prêts, indique Leela Devi Dookun.

La réforme prévoit une meilleure inclusion des enfants souffrant de handicap. Quelque 200 Remedial Teachers seront, par ailleurs, recrutés et formés pour prendre en charge les enfants ayant des difficultés d’apprentissage. Tandis que 200 Resource Persons seront embauchées pour former les élèves à diverses disciplines artistiques. Et que la natation sera introduite, sur une base pilote, dans certaines écoles.

Un autre projet de formation à destination des enseignants est également prévu, à partir de l’année prochaine, en partenariat avec le MIE et le Bureau d’éducation catholique. Parmi les sujets qui seront abordés : l’éducation à la sexualité, le counselling, et la gestion des émotions.

« Le tertiaire est passé par des moments sombres », concède Leela Devi Dookun. « Il a fallu mettre de l’ordre. » Mais 2015, assure-t-elle, « a permis de mettre en place un système qui permettra le développement des jeunes mauriciens ». Le Higher Education Bill sera présenté au Parlement l’année prochaine, fait-elle comprendre.