Le glissement de terrain sur le tronçon Ripailles/Valton a « probablement » été causé par une accumulation d’eau. C’est ce qu’a déclaré Nando Bodha aujourd’hui lors d’un point de presse. Selon les tests et observations menés jusqu’ici, poursuit le ministre des Infrastructures publiques, cette partie de la route peut être rouverte.

Dès ce mardi 21 juillet, le trafic routier pourra donc reprendre sur deux voies entre 6h et 18h en semaine uniquement. Durant le week-end, des travaux sont en effet prévus sur ce tronçon appelé D4. « Il y aura un ‘close monitoring’ heure par heure », au quotidien, de l’état des sols et par rapport à l’hydrométrie dans la région, indique Nando Bodha. Qui affirme qu’à la moindre indication que le sol est plus meuble ou qu’il commence à y avoir accumulation d’eau, la route sera de nouveau fermée à la circulation. « La sécurité reste la première priorité », soutient le ministre.

A l’achèvement des travaux dans la zone D4, dans environ deux mois, ceux visant à stabiliser le flanc où a eu lieu l’éboulement démarreront à leur tour. Et devraient s’étendre sur quelque deux mois également.

Revenant sur les accidents de la route – ce week-end, trois membres d’une même famille sont décédés suite à une collision à Piton –, Nando Bodha déplore la « tragédie terrible » et lance un « appel à la prudence ». Le ministre annonce également qu’une National Road Safety Strategy sera présenté au Conseil des ministres ce vendredi. Celle-ci impliquera le gouvernement mais aussi le secteur privé de même que les usagers de la route.