La Firefighters Union (FFU) est très peu satisfaite des conditions de travail des sapeurs-pompiers. Et elle le fait savoir. Le syndicat s’insurge contre la « gestion du Chief Fire Officer qui ne marche pas ». Et dénonce dans le même souffle son attitude « patronale », son manque d’écoute et son non-respect des règlements, dit Narendranath Gopee.

Le président de la Federation of Civil Service and Other Unions deplore aussi « l’attitude non sérieuse » d’Anwar Husnoo, détenteur du portefeuille des Collectivités locales. Alors que le Mauritius Fire & Rescue Service depend de ce ministère, Gopee estime qu’Husnoo ne fait rien pour résoudre les problèmes des sapeurs-pompiers. En cas de remaniement ministériel, celui-ci devrait changer de maroquin, selon le syndicaliste.

Farhad Moideen, président de la Firefighters Union, fustige pour sa part les conditions de travail de ses collègues, le manque d’équipements adaptés, la réduction de personnel au niveau de certaine casernes…

Contacté par ION News, Louis Pallen, Chief Fire Officer, se dit disposé à répondre à toutes ces accusations et critiques.