La Wastewater Management Authority Employees Union revient à la charge. Le personnel de cet organisme, affirme le président du syndicat Mahen Bucktowar, travaille dans un climat de « frayeur ». Celui qui est à blâmer, selon le syndicat : le président du conseil d’administration, Sulaiman Hansrod, dont il réclame le départ.

Le syndicat compte écrire notamment au Premier ministre pour attirer son attention sur la situation qui prévaut à la WMA.

Et si le syndicat se réjouit de la nomination d’Alexis Radhay comme Acting General Manager, il estime cependant que ce dernier aura les mains liées. Il faudrait que quelqu’un soit confirmé à ce poste, avance Buctowar mais aussi que Hansrod s’en aille.