Follow Us On

Slider

Suite à la chute du cours du sucre sur le plan mondial, le gouvernement a apporté «le soutien nécessaire» aux planteurs de canne, rappelle Mahen Seeruttun. Qui insiste être «conscient» du rôle de ce secteur «dans le passé» et des efforts des petits planteurs.

C’est ainsi qu’en décembre 2018, une aide supplémentaire de Rs 257 par tonne de canne pour ceux qui produisent jusqu’à 60 tonnes de sucre a été accordée.

Il faut toutefois considérer «dans quelle mesure il faudra revoir toute l’opération, le coût de production et les revenus» du secteur cannier afin d’assurer sa viabilité, poursuit le ministre de l’Agro-industrie. Il était, le mardi 8 janvier, à La Brasserie.

Lors d’une conférence de presse le 20 décembre 2018, Kreepalloo Sunghoon, membre du Mouvement Ti Planter Canne, a réclamé une étude sur le «coût réel» de la production sucrière.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Business, Main sliders, Videos
Les bébés siamois seront soumis à des examens avant l’intervention chirurgicale

Cléa et Cléanne Papillon sont bien arrivées en Inde vers 13h45 ce jeudi 10 janvier. Les bébés siamois ont été...

Close