Airway Coffee a, certes, été mise en liquidation. Cependant, la direction n’a fait parvenir aucune notification formelle de licenciement des employés. « Pann met zot deor », insiste le ministre Soodesh Callichurn.

Ce dernier a reçu des employeurs et leur représentant syndical, dans l’après-midi de ce vendredi 7 octobre. Une rencontre qui a eu lieu à la demande des travailleurs, à qui Airports of Mauritius Ltd a interdit l’accès à l’espace de restauration que gérait, il y a peu, Airway Coffee à Plaisance.

Si AML réclame des impayés à Airway Coffee, l’entreprise de Nandanee Soornack l’a elle aussi assigné en Cour suprême, ainsi que le ministère du Travail. L’affaire sera appelée en Cour suprême le mardi 11 octobre.

La paie d’ici là est « garantie », indique Atma Shanto de la Fédération des travailleurs unis, qui représente les employés d’Airway Coffee.

Le syndicaliste réclame également la révision de l’Insolvency Act.