Ces deux sites, selon le vice-président de la République Barlen Vyapoory, sont des symboles de la liberté triomphant de l’oppression. Le site culturel du Morne et le musée de Robben Island, l’île prison où Nelson Mandela avait été incarcéré pendant presque 27 ans, seront bientôt jumelés. L’accord sera signé, le 18 juillet prochain, en Afrique du Sud.

Dans cette optique, une délégation sud-africaine est actuellement à Maurice pour des séances de travail.

L’accord pourvoira à la coopération entre ces institutions, toutes deux inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Dan Baboo souligne que cet accord permettra de favoriser le tourisme culturel tant à Maurice qu’en Afrique du Sud. Le ministre des Arts et de la Culture a aussi évoqué la possibilité d’offrir davantage de facilités aux Mauriciens pour permettre des échanges réguliers entre les deux pays.

Mava Dada, Acting CEO du musée et représentant de la délégation sud-africaine, estime pour sa part que cette collaboration vient démontrer que les pays africains sont en mesure de parler d’une même voix.

Par ailleurs, la rue qui mène au Centre Nelson Mandela pour la culture africaine porte désormais le nom du célèbre président sud-africain et combattant pour la liberté. La cérémonie s’est déroulée aujourd’hui, à La Tour Koenig, au centre pour lequel Nelson Mandela lui-même avait posé la première pierre, le 12 septembre 1998.

Une animation musicale a été assurée par des élèves du collège Bhujoharry et le musicien Menwar notamment.