Le bureau politique des rouges s’est réuni, aujourd’hui, pendant près de deux heures et demie. Mais à l’issue de cette rencontre des cadres du parti, personne ne laissera échapper un mot sur ce qui a été discuté. Oui, lâchera Navin Ramgoolam à une question d’un journaliste, le Good Governance and Integrity Reporting Bill a été étudié par « un panel d’avocats ». Il faudra toutefois attendre ce vendredi 29 octobre avant de connaître le point de vue du Parti travailliste sur la question.

Les rouges craignent-ils ce projet de loi ? demande encore un journaliste à Ramgoolam. « Per ? Pa existe dan nou vokabiler sa », lance le leader des rouges. Avant de s’engouffrer dans sa berline.