Follow Us On

Slider

Les victimes de la vente à la barre souffrent suffisamment, rappelle le Parti travailliste (PTr). La Commission d’enquête présidée par Wendy Rangan a fait un gros travail, dit Yatin Varma. Et ses recommandations, qui ont été rendues public début mai, sont claires, poursuit l’homme de loi. Elles peuvent « être appliquées dans un délai minime », estime-t-il.

Le Parti travailliste demande au gouvernement de diligenter au plus tôt le State Law Office pour rédiger les amendements nécessaires à la législation actuelle. « Trois mois », estime la commission légale du PTr, devraient suffire. Celle-ci suggère également que les membres de la Commission for the Protection of Borrowers, appelée à remplacer l’Office of Commissioner for the Protection of Borrowers, soient nommés par la Judicial and Legal Services Commission, cela afin d’en garantir l’indépendance.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
Le taux de chômage plus élevé chez les jeunes, indique Statistics Mauritius

Les chiffres sur l’emploi pour l’année 2015 ont été publiés aujourd’hui. Le constat de Statistics Mauritius : les jeunes sont les plus...

Close