Ils insistent : la mobilisation n’était pas partisane. Le PTr et le PMSD affichent la satisfaction quant à la foule qui s’est déplacée à la Place d’armes, aujourd’hui, pour crier son opposition à la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth. Mais aussi réclamer des élections générales.

Xavier Duval regrette l’absence de Paul Bérenger et du MMM. « Il est temps pour lui de se comporter en homme d’Etat », lâche le leader bleu au milieu de la foule.

Shakeel Mohamed en est lui convaincu : la manifestation d’aujour’dhui « n’est qu’un début ».

Un début qui a été marqué par la désorganisation et des bousculades. La foule était, en effet, divisée en trois groupes, entourant Navin Ramgoolam, Xavier Duval et Rama Valayden. Les trois hommes n’ont pas pu marcher côte à côte.