Des cadres du Parti travailliste (PTr) se sont rendus au quartier général de la police pour porter plainte contre… la police. Des membres des forces de l’ordre déchireraient les affiches des rouges et intimideraient les activistes, selon Patrick Assirvaden.

Le président du parti indique que des photos ont été soumises comme preuve au Central Criminal Investigation Department.

Il était accompagné de divers cadres du PTr, ce 3 octobre.

Le service de presse n’a, pour l’heure, pas souhaité réagir.