La jeune Française a toujours clamé son innocence dans cette affaire de trafic de stupéfiants. Et alors qu’a débuté, aujourd’hui, son procès en cour d’assises, Aurore Gros-Coissy plaidera non coupable, indique son avocat Gavin Glover. Elle avait été arrêtée en août 2011, à l’aéroport de Plaisance, avec plus de 1 680 comprimés de Subutex dissimulé dans des boîtes à biscuits dans ses bagages.

« Elle va déposer à la fin du procès pour démontrer qu’elle n’avait aucune connaissance de ce trafic », souligne l’homme de loi.

Giantee Chummun est également accusée dans cette affaire car étant désignée comme la « récipiendiaire » des cachets de Subutex.

L’audition des témoins se poursuivra demain. Pour l’essentiel, ce sont des officiers de l’Anti Drug and Smuggling Unit et des Scene of Crime Officers qui seront entendus.