« Oui, il y a un problème d’eau » à Rodrigues. Jean Richard Payendee, commissaire de la Pêche, de l’Environnement et du Tourisme, le reconnaît volontiers. Toutefois, fait-il ressortir, la population sait s’adapter.

Interrogé sur les effets de problèmes d’eau sur le tourisme à Rodrigues, Jean Richard Payendee fait ressortir que l’Assemblée régionale fait en sorte que « tout le monde en reçoive ». Mais que là où le bât blesse, c’est qu’il ne pleut pas. L’île, explique-t-il, subit les contrecoups du changement climatique.

Pour pallier cela, deux projets de dessalement d’eau de mer, sur les quatre prévus, ont déjà été enclenchés, souligne le commissaire de l’Environnement.

Celui-ci estime cependant que, malgré une plus grande capacité de stockage, le problème d’eau semble plus aigu à Maurice, où la population subit des coupures et dépend du réseau de la Central Water Authority. Tandis qu’à Rodrigues, chaque foyer est doté de son système de stockage.

Jean Richard Payendee a aussi commenté le démarrage prochain des travaux d’agrandissement de l’aéroport. Il intervenait, ce matin, à un atelier de travail sur le tourisme à Rodrigues, cela dans le cadre de la Tournée rodriguaise 2016.